Partager
0

Sujets liés Articles

La demande en bois de construction et d’immobilier ne cesse d’augmenter dans toutes les grandes villes de la RDC. Selon nos sources, tous les marchés des agglomérations de la RDC sont approvisionnés par le bois d’œuvre issu de l’exploitation artisanale, pratiquée généralement, sans respect du cycle de la reproduction naturelle des essences coupées : afrormosia, Iroko, padouk, Tola, Mukolongo sont les quelques essences très prisées dans le marché de Kinshasa, Kisangani, Lubumbashi et ailleurs.

Qu’est-ce qu’on entend par le concept bois d’œuvre ? Quelle est la réglementation en vigueur en RDC et comment bien organiser cette filière pour qu’elle profite aux communautés locales et au gouvernement congolais ?

Écoutez cette émission de radio pour plus amples renseignements.

Ce reportage, publié par Radio Okapi, le 9 mai 2019, a reçu une mention spéciale dans le concours de journalisme environnemental FORETS.

Cette recherche a été possible grâce à l'aide financière du fond Union européenne
Politique sur le droit d’auteur :
Nous vous autorisons à partager les contenus de Forests News/Nouvelles des forêts, qui font l’objet d’une licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage dans les mêmes conditions 4.0 International (CC BY-NC-SA 4.0). Vous êtes donc libres de rediffuser nos contenus dans un but non commercial. Tout ce que nous vous demandons est d’indiquer vos sources (Crédit : Forests News ou Nouvelles des forêts) en donnant le lien vers l’article original concerné, de signaler si le texte a été modifié et de diffuser vos contributions avec la même licence Creative Commons. Il vous appartient toutefois d’avertir Forests News/Nouvelles des forêts si vous republiez, réimprimez ou réutilisez nos contenus en contactant forestsnews@cgiar.org.
Sujets liés Articles