Partager
0

Ghana - Quatrième partie de la série de vidéos « Les populations inaudibles d’Afrique de l’Ouest peuvent inspirer le monde » produite dans le cadre du projet WAFFI.

Le bois-énergie comme source de revenu dans un paysage qui se dégrade
Zizigna Bagambagui, communauté de Gwenia, district de Kassena-Nankana, Région du Haut Ghana oriental, Ghana

Pour faire face à la stérilité croissante des sols du district de Kassena-Nankana au Ghana, de nombreuses personnes des communautés agricoles, tout particulièrement les femmes, tirent des revenus des produits issus des arbres et de petits commerces extérieurs aux exploitations, dont elles dépendent fortement. Le bois-énergie figure parmi ces produits forestiers. Mais à mesure que les forêts et le couvert arboricole reculent dans la région, le bois-énergie devient également une denrée rare. La fabrication de charbon à partir du bois de karité (Vitellaria paradoxa) est largement répandue et les tabous traditionnels interdisant d’abattre un arbre ou de récolter toute partie encore vivante sont en train de tomber. En d’autres termes, la quête pour cette précieuse ressource fait l’objet d’une concurrence accrue, ce qui génère des conflits d’utilisation des karités. La pression subie par ces arbres et d’autres essences s’accroît encore tandis que le bois-énergie devient une source de revenus pour de plus de plus de monde. Le paradoxe, comme le souligne Zizigna Bagambagui, c’est que malgré le déclin des ressources forestières, le prix du bois-énergie s’effondre du fait qu’il est ramassé et vendu par un nombre croissant de personnes. Il se souvient aussi des temps passés, lorsque les arbres étaient plus abondants, que les sols étaient plus fertiles et la vie bien plus facile qu’aujourd’hui.

Regardez aussi :

Vidéo 1 : Des arbres « pour les petits-enfants » dans une forêt communautaire
Bibata Ouedrago, Séloghin, département de Nobéré, Burkina Faso

Vidéo 2 : La perte de terres agricoles au profit d’un parc national
Oumarou Zoundi, Koakin, département de Nobéré, Burkina Faso

Vidéo 3 : Pastoralisme et agriculture : préserver la paix dans la zone tampon du parc national
Arba Sondé, Tamsé, département de Nobéré, Burkina Faso

(Visited 1 times, 1 visits today)
Pour plus d'informations sur ce sujet, veuillez contacter Peter Cronkleton à l'adresse courriel suivante P.Cronkleton@cgiar.org.
Cette recherche a été possible grâce à l'aide financière du fond international de développement agricole (FIDA)
Politique sur le droit d’auteur :
Nous vous autorisons à partager les contenus de Forests News/Nouvelles des forêts, qui font l’objet d’une licence Creative Commons Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage dans les mêmes conditions 4.0 International (CC BY-NC-SA 4.0). Vous êtes donc libres de rediffuser nos contenus dans un but non commercial. Tout ce que nous vous demandons est d’indiquer vos sources (Crédit : Forests News ou Nouvelles des forêts) en donnant le lien vers l’article original concerné, de signaler si le texte a été modifié et de diffuser vos contributions avec la même licence Creative Commons. Il vous appartient toutefois d’avertir Forests News/Nouvelles des forêts si vous republiez, réimprimez ou réutilisez nos contenus en contactant forestsnews@cgiar.org.