Analyse

Instantanés de deforestation

Partager
0

Sujets liés Articles

De façon assez surprenante, les vues sur les raisons de la déforestation tropicale sont à la fois très tranchées et contradictoires. Certains blâment la croissance démographique et l’agriculture itinérante par les petits paysans. D’autres se concentrent sur les politiques mal inspirées des gouvernements et sur les activités des grandes sociétés ou des riches propriétaires terriens.

Pour en discuter sérieusement, vous avez besoin d’informations et preuves solides. « Les causes directes et forces sous-jacentes de la déforestation tropicale » par Helmut Geist et Eric Lambin en rassemble une bonne quantité. Les auteurs ont examiné 152 études sur la déforestation dans diverses régions tropicales afin d’évaluer la véritable importance des diverses causes possibles ou raisons à l’origine de cette déforestation. Ces régions varient en taille de la simple communauté villageoise au rassemblement de plusieurs provinces.

Dans pratiquement toutes les régions analysées, les paysans ont coupé la forêt pour l’agriculture ou l’élevage. Dans près de la moitié des cas, l’exploitation commerciale du bois joue aussi un rôle majeur. L’élevage extensif est important en Amérique latine mais pas en Asie ou en Afrique. En ce qui concerne le bois de feu, c’est l’inverse. Environ deux-cinquièmes des études rapportent que la pauvreté contribue à la déforestation. Une quantité similaire montre aussi clairement que de puissants investisseurs publics et privés ont promu la déforestation pour servir leurs propres intérêts.

Parmi les causes sous-jacentes, la construction de routes, la demande croissante en produits agricoles et en bois, les programmes de colonisation agraire, les crédits bonifiés et les politiques inappropriées de propriété foncière sont les plus importantes. La plupart de ces facteurs s’appliquent aux trois continents bien que les programmes de colonisation et les crédits bonifiés ne soient pas très importants en Afrique. Dans bon nombre de lieux, la migration des populations vers les zones forestières a contribué à la destruction de ces forêts. Il n’apparaît cependant que peu de liens entre les taux de fertilité humaine et la déforestation. Un certain nombre d’études soulignent aussi l’influence des facteurs culturels et technologiques sur la déforestation.

Bref, quoique que vous pensiez à propos de la déforestation, vous pouvez probablement trouver un lieu qui vous donne raison. Cela dépend simplement de l’endroit et de ce que vous observez. Dans la plupart des cas la déforestation ne résulte pas d’une cause unique mais de la combinaison de plusieurs facteurs. Cela implique qu’il n’existe probablement de politique universelle pour contrôler les défrichements. Chaque cas, chaque région nécessite sa propre approche.

 

(Visited 6 times, 1 visits today)
 

Lisez aussi

Pour obtenir une copie électronique du papier de Geist et Lambin, récemment paru dans Bioscience ou pour envoyer vos commentaires, questions aux auteurs vous pouvez écrire à mailto:lucc.ipo@geog.ucl.ac.be

Vous pouvez télécharger le rapport complet duquel est dérivé l’article à http://www.geo.ucl.ac.be/LUCC/