Analyse

Les nouvelles “têtes” du CIFOR

Partager
0

Sujets liés Articles

Il y a de cela quelques mois, je vous écrivais que le CIFOR était à la recherche de candidats de valeur pour occuper divers postes de direction. La réponse dépassa nos attentes avec plus de 350 candidats, hautement qualifiés pour la plupart, issus de plus de 80 pays. Aujourd’hui nous avons donc le plaisir de vous présenter la nouvelle équipe dirigeante du CIFOR.

– Adjoint du Directeur Général – Yemi Katerere

Yemi est un forestier zimbabwéen, Directeur régional du Bureau régional de l’UICN pour l’Afrique australe après avoir dirigé le service forestier du Zimbabwe et présidé le conseil d’administration de l’ICRAF. Son expérience du secteur privé concerne les domaines des plantations forestières, de la transformation et du marketing. Yemi est l’auteur ou a contribué à près de 70 publications. Il détient un doctorat de l’université de l’Idaho.

– Directeur du Programme « Services environnementaux et utilisation durable des forêts » – Markku Kaninen

Markku est un forestier finlandais précédemment Directeur des Recherches au CATIE au Costa Rica. Il nous apporte son expérience en écologie forestière, en sylviculture, en aménagement et des changements climatiques. Avant d’être au CATIE, Markku était le coordinateur du conseil finlandais de recherche sur l’environnement et les ressources naturelles. Il totalise près de 170 publications et possède un doctorat de l’université d’Helsinki.

– Directrice du Programme « Forêts et gouvernance» – Doris Capistrano

Doris est une économiste des ressources naturelles originaire des Philippines qui a été la représentante de la Fondation Ford pour l’Inde, le Népal et Sri Lanka. Doris possède près de 20 années d’expérience en enseignement, recherche, développement et financement. Membre du panel technique du « Millenium Ecosystems Assessment », Doris totalise un nombre enviable de publications et un doctorat de l’université de Floride.

– Directeur du Programme « Forêts et moyens de subsistance(*) » – Bruce Campbell

Bruce, un chercheur sud-africain spécialiste des ressources naturelles, travaille, sous diverses formes, avec le CIFOR depuis huit ans. Avant de rejoindre le CIFOR à temps plein, Bruce dirigeait l’Institut d’Etudes Environnementales de l’université du Zimbabwe. Bruce est tout particulièrement intéressé par les aspects interdisciplinaires des travaux sur les services environnementaux, les aspects institutionnels de la gestion forestière, les moyens de subsistance(*) et la recherche action. Il est l’auteur ou le co-auteur de près de 200 publications et possède un doctorat de l’université d’Utrecht.

– Directeur des services d’information et communication – Michael Hailu

Michael, un spécialiste éthiopien de la communication, a rejoint le CIFOR en 1999. Auparavant il dirigeait le service « information / communication » de l’ICRAF au Kenya. Michael est aussi le coordinateur adjoint de la « Task Force » de l’IUFRO pour le Service Mondial d’Information Forestière auparavant coordonnait le projet Africalink qui fournissait un accès Internet et courriel aux Systèmes Nationaux de Recherche Agronomique et réseaux africains. Michael possède un master de l’université de Pittsburgh.

– Directeur Général Adjoint, Services Administratifs et Financiers – Norman Macdonald.

Norman, un comptable canadien, a rejoint le CIFOR en 1994 et gère depuis lors les ressources humaines, l’administration et les finances du Centre. Auparavant, Norman a passé 14 ans avec le Centre de Recherches pour le Développement International à Ottawa et New Delhi. Il possède une licence de l’université d’Ontario occidental et est expert comptable.

Notre Directeur Général et nous-mêmes, nous réjouissons de travailler avec cette nouvelle équipe. Nous espérons qu’il en sera de même pour vous.

[* le terme “moyens de subsistance” est utilisé ici comme traduction imparfaite du mot anglais ’livelihood’]

(Visited 5 times, 1 visits today)
 

Lisez aussi

Polex