Chronique du DG

Les forêts et la réunion finale de l’ONU pour élaborer les Objectifs de Développement Durable

Comment devrions-nous définir la foresterie pour le développement durable ? Du 3 au 7 février 2014, ceci sera débattu lors du Groupe de travail ouvert sur les Objectifs de Développement Durable de l'Assemblée générale de l'ONU.
Partager
0

Sujets liés Articles

    Hutan di Nusa Tenggara Timur memainkan peranan penting bagi penghidupan. Peran apa yang akan dimainkan hutan dalam Tujuan Pembangunan Berkelanjutan? Foto CIFOR

    Les forêts de la province Nusa Tenggara oriental en Indonésie jouent un rôle important pour les moyens de subsistance. Quel rôle joueront les forêts dans les Objectifs de Développement Durable à venir? Photo: CIFOR

    (Article publié dans sa version originale le 29 janvier 2014)

    Comment définir la foresterie pour le développement durable? Du 3 au 7 février 2014, ceci sera débattu lors du Groupe de travail ouvert sur les Objectifs de Développement Durable de l’Assemblée générale de l’ONU. Nous sommes fiers que la scientifique Dr Daju Resosudarmo du CIFOR ait été invitée à faire une présentation et à faire partie du groupe d’experts lors de cette réunion importante.

    La réunion est une occasion unique de démontrer l’importance fondamentale des forêts et de la foresterie pour le développement durable, en particulier les contributions qui peuvent être faites à travers un large éventail d’aspirations en matière de développement. Le processus d’Objectifs de Développement Durable (ODD) s’est également avéré important pour le débat sur ce que nous entendons par «foresterie» et pour renforcer la position et la perception du secteur.

    À cet égard, le CIFOR et ses partenaires ont promu au cours de l’année écoulée une perspective axée sur les paysages, en particulier par le biais du Forum mondial sur les paysages. Les procédures du Forum renforcent l’importance de maintenir une perspective intersectorielle, en particulier entre les secteurs qui utilisent les terres tels que la foresterie et l’agriculture, pour apporter de meilleures solutions à la pauvreté, à la sécurité alimentaire, au changement climatique, à la biodiversité et à la croissance verte.

    L’ONU se focalisera sur les forêts et la foresterie la semaine prochaine. Ceci est excellent pour nous qui sommes engagés dans ces domaines. Toutefois, ne perdons pas de vue l’ensemble du tableau, comment les secteurs interagissent sur le terrain et l’avenir global que nous souhaitons!

    Alors, en quoi consiste la semaine prochaine?

    La conférence Rio+20 a eu lieu il y a 19 mois et l’Assemblée générale de l’ONU se prépare à cette huitième et dernière réunion du Groupe de travail ouvert (GTO) sur les Objectifs de Développement Durable. Le GTO est la partie la plus importante d’un ensemble de «programmes de travail», qui ont été mis en œuvre pour développer les ODD conformément aux conclusions de Rio+20 sur «L’avenir que nous souhaitons».

    Plus tard dans l’année, nous verrons le rapport du GTO et le cadre qu’il propose pour les ODD. Les représentants des 71 pays membres du GTO présenteront ces recommandations à l’Assemblée générale et au Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon.

    Pour les personnes engagées dans le secteur forestier, il est crucial que les caractéristiques des forêts soient abordées lors de la réunion finale du GTO. Au cours des six derniers mois, le GTO a discuté chacun des sujets qui avaient été élaborés à Rio+20, et les forêts en font partie. Lorsqu’on discute la manière d’inclure les forêts et la foresterie dans les ODD, je trouve qu’il est utile de réfléchir sur l’ensemble des sujets et le contexte qu’ils fournissent. La liste ci-dessous retrace la série des thèmes que le GTO a abordés et les sujets (#26-32) qui seront abordés lors de sa dernière réunion:

    1. Eradication de la pauvreté
    2. Sécurité alimentaire et nutrition
    3. Agriculture durable
    4. Désertification, dégradation des terres et sècheresse
    5. Eau et assainissement
    6. Emploi et travail décent pour tous
    7. Protection sociale
    8. Jeunesse
    9. Education et culture
    10. Santé
    11. Dynamique des populations
    12. Croissance économique continue et intégrative
    13. Enjeux de la politique macroéconomique (dont le commerce)
    14. Développement de l’infrastructure et industrialisation
    15. Energie
    16. Moyens de mise en œuvre, comprenant le financement, la science et la technologie, le partage des connaissances et le renforcement des capacités
    17. Partenariat mondial pour réaliser le développement durable
    18. Besoins des pays en situation particulière
    19. Droits de l’homme
    20. Droit au développement
    21. Gouvernance globale
    22. Villes et établissements humains durables
    23. Transport durable
    24. Consommation et production durables (dont les produits chimiques et les déchets)
    25. Changement climatique et réduction des risques de catastrophes
    26. Océans et mers
    27. Forêts
    28. Biodiversité
    29. Promotion de l’égalité, notamment l’équité sociale, l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes
    30. Prévention de conflits
    31. Consolidation de la paix post-conflit et promotion d’une paix durable
    32. Etat de droit et gouvernance

    Cette longue liste de priorités donne à réfléchir et m’amène à tirer deux conclusions : (a) il existe beaucoup de sujets qui sont en soi plus importants que les forêts, puisqu’ils renvoient à des aspirations primordiales telles que l’éradication de la pauvreté; (b) les forêts et la foresterie sont également pertinentes pour un grand nombre des autres sujets. Dans cette perspective, il n’est pas si pertinent de considérer comme option un ODD isolé portant sur les forêts, ce qui est proposé dans la «fiche d’information» du GTO sur les forêts. Au lieu de cela, nous devrions déterminer comment la foresterie peut contribuer plus largement et de façon intégrée – un moyen plus efficace pour sensibiliser et pour renforcer le secteur.

    Permettez-moi également de rappeler qu’il est souhaitable que l’ensemble final des ODD soit:

    • Orienté vers l’action
    • Concis
    • Facile à communiquer

    • Limité en nombre

    • Ambitieux
    • De caractère mondial
    • Basé sur de véritables partenariats de développement (à travers des secteurs et au-delà des aides)

    • Universellement applicable à tous les pays

    Les lecteurs de ce blog se souviendront peut-être que j’ai fait quelques suggestions en ce sens et également mentionné le rapport du groupe de haut niveau sur les ODD publié en mai 2013. Une proposition que j’ai faite était que les «paysages durables» constitueraient un ODD approprié et transversal.

    Indépendamment de la façon dont l’ensemble final des ODD sera constitué, nous devons définir et communiquer sur comment les forêts et la foresterie s’intègrent dans la vue d’ensemble. Plus important encore, nous devons aider à nous assurer que les forêts et la foresterie apportent des contributions significatives à l’avenir que nous souhaitons.

    Que pouvons-nous faire au sujet de la création d’indicateurs mesurables et adaptables pour un ODD portant sur les paysages ? Vous pouvez lire ici la suite dans mon prochain article.

     

    Lisez aussi

    Angelsen, Arild; Wunder, Sven (2003). Exploring the Forest-Poverty link: Key Concepts, Issues and Research Implications. CIFOR Occassional Paper No. 40. //www.cifor.org/publications/pdf_files/occpapers/op-40.pdf

    Colfer, Carol J.; Sheil, Douglas; Kishi, Misa. Forests and Human Health. Assessing the Evidence. CIFOR Occassional Paper No. 45. //www.cifor.org/publications/pdf_files/OccPapers/OP-45.pdf

    Ickowitz, Amy et al. (2014). Dietary quality and tree cover in Africa. Global Environmental Change. In press, available online: http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0959378013002318

    Nasi, R., Taber, A. and van Vliet, N. (2011). Empty forests, empty stomachs? Bushmeat and livelihoods in the Congo and Amazon Basins. International Forestry Review 13(3): 355-368. //www.cifor.org/nc/online-library/browse/view-publication/publication/3580.html

    Sunderland, T.C.H. (2011). Food security: why is biodiversity important? International Forestry Review 13(3): 355-368. //www.cifor.org/nc/online-library/browse/view-publication/publication/3577.html

    Sayer et al. (2013). Ten principles for a landscape approach to reconciling agriculture, conservation, and other competing land uses. http://www.pnas.org/content/110/21/8349

    Sunderlin et al. (2005). Livelihoods, Forests and Conservation in Developing Countries: An Overview. World Development, 33 (9), pp. 1383-1402.
    http://www.cciforum.org/pdfs/Livelihoods%20forests%20and%20conservation%20in%20developing%20countries.pdf